La responsabilité sociale des facultés de médecine

Le Consensus mondial sur la responsabilité sociale (RS) propose 10 axes stratégiques déclinés en 43 actions spécifiques pour permettre à une faculté de médecine de devenir « socialement responsable »

Il stipule qu’une faculté de médecine socialement responsable soit en capacité de :

  • Répondre au mieux aux besoins prioritaires et enjeux de santé de la population.
  • Adapter ses missions de formation et de recherche pour répondre à ces besoins et enjeux.
  • Renforcer sa gouvernance, notamment le partenariat avec d’autres acteurs de la santé.
  • Engager des démarches d’évaluation et d’accréditation, et mesurer la performance et l’impact d’une démarche de RS.

 

Des initiatives ces dernières années

Depuis les années 2010, des expériences innovantes sont en cours de par le monde, notamment dans la francophonie. Certains pays comme le Canada font de la RS une priorité nationale pour leurs facultés de médecine. Les facultés de médecine du Québec ont ouvert des bureaux de RS, dont les missions sont de sensibiliser et communiquer sur le concept de RS, inventorier les actions de RS et le potentiel et mettre en œuvre une politique de RS dans la faculté.

Dans le cadre du projet international francophone sur la RS des facultés de médecine, lancé en 2012, 60 facultés de médecine dans 18 pays ont rejoint le projet de recherche-action. Les principaux axes d’expérimentation choisis par les facultés étaient le contrat faculté-territoire, l’adaptation de la formation, les soins de proximité, l’interdisciplinarité, les populations vulnérables et la recherche en RS.

 

Le projet de la CIDMEF

Avec l’expérience acquise, la CIDMEF a souhaité donner une dimension nouvelle à la RS. En partenariat avec le Réseau International Francophone pour la Responsabilité Sociale en Santé (RIFRESS), elle a initié fin 2019 un projet sur la démarche stratégique pour promouvoir la RS comme un axe important du développement des facultés de médecine. Une réunion des 20 facultés francophones volontaires engagées, initialement prévue fin mars 2020 à l’UFR Santé de Rouen, s’est tenue en visio-conférence. Il est encore possible de rejoindre le projet (pour toute information : joel.ladner@univ-rouen.fr).

Quatre thématiques de travail et d’expérimentation ont été identifiées :
Gouvernance et politique de RS de la faculté.
Adaptation de la formation et de la recherche.
La faculté dans son territoire.
Démarche qualité et labellisation en responsabilité sociale

Une réflexion a été aussi lancée dans ce groupe sur les nouveaux défis pour les facultés de médecine émergés lors de la pandémie Covid-19, sur des questions suivantes : nos facultés sont-elles suffisamment préparées pour faire face à une crise ? Quelle anticipation possible et attendue ? Quelles capacités et compétences doivent-elles préparer leurs étudiants, enseignants et chercheurs pour s’imposer comme acteurs clés dans la gestion de la crise sanitaire, voire dans d’autres crises sanitaires ? etc.

 

Références

Cauli M, Boelen C, Ladner J, Millette B, Pestiaux D. Dictionnaire francophone de la responsabilité sociale en santé. Ed PURH, 2019, 595p.
Ladner J, Maherzi A, Poitevien G, et al. Responsabilité sociale des facultés de médecine francophone : organisation, résultats et leçons apprises du projet de recherche-action international des facultés de médecine francophones. Pédagogie Med 2015 ;16 :189-200.
Réseau International Francophone pour la Responsabilité Sociale en Santé : www.rifress.org
Ahmed H, Allaf M, Elghazaly H. Covid-19 and medical education. Lancet Infect Dis 2020, March 23, 2020 doi.org/10.1016/ S1473-3099(20)30226-7.

Comments are closed.

Twitter
YouTube
LinkedIn